En quoi Huggies® Pull-Ups® peut vous aider dans cette étape?

Je ressens | Huggies® Pull-Ups®

Une technologie absorbante adaptée qui retient l'absorption quelques secondes pour aider l'enfant à ressentir la différence entre une culotte sèche et mouillée tout en offrant une protection optimale.

Je vois | Huggies® Pull-Ups®

Un indicateur d'humidité est présent sur nos culottes. Il s'efface quand la culotte est mouillée pour aider votre enfant à visualiser s'il a fait pipi.

Commencer avec le bon matériel

Le bon matériel est indispensable pour commencer.

Vous pouvez télécharger notre liste de courses spéciale apprentissage de la propreté pour ne rien oublier!

  • Un pot ou un adaptateur
  • Des culottes d'apprentissage Huggies® Pull-Ups® 
  • Des récompenses, comme des gadgets ou des petits autocollants
  • Des vidéos ou livres sur l’apprentissage de la propreté
  • De nouveaux jouets uniquement pour jouer sur le pot

Vous pourrez aussi avoir besoin:

  • De savon pour les mains
  • De papier toilette humide

Comment rendre votre enfant impatient de commencer !

Créez l’excitation et favorisez leur indépendance en les encourageant à prendre des initiatives.

Voici quelques façons amusantes pour vous aider: 

Rendez vous ensemble en magasin

image-rendezvous-en-magasin icone-magasin

Allez faire les magasins avec lui, et achetez ce dont vous avez besoin pour commencer ainsi que vos Huggies® Pull-Ups®. N'oubliez pas votre liste de courses spéciale apprentissage! 

Informez votre crèche

image-creche icone-creche

Informez votre crèche et vous verrez qu'ils ont souvent de très bonnes idées à vous suggérer! Consultez notre article sur ce sujet pour vous aider.

Faites lui découvrir les autres possibilités

image-decouvrir icone-decouvrir

Montrez-lui qu'il n'y a pas un mais plusieurs pots, au restaurant, chez mamie ou dans la salle de bain. Cela l'aidera à aller au pot dès qu'il le souhaite.

Les partenaires au pot

image-partenaires icone-partenaires

Faites savoir autour de vous, auprès de vos amis, votre famille, votre baby-sitter (…) que vous commencez l'apprentissage de la propreté. Ils vous soutiendront dans cette étape !

Soyez créatif

image-creatif icone-creatif

Faites preuve d'imagination et laissez-lui personnaliser et s'approprier son pot avec des petits stickers par exemple.

Laissez lui choisir

image-choisir icone-choisir

Montrez-lui les culottes d'apprentissage Huggies® Pull-Ups® et laissez-lui choisir la culotte qu'il veut porter.


En savoir plus...

Cliquez sur les articles pour comprendre comment commencer l'apprentissage ! 

X
Comment Lui Apprendre
Comment lui apprendre?

Vous souhaitez initier votre enfant à la propreté depuis un moment, mais vous vous demandez comment vous allez vous y prendre pour l’inciter à découvrir le pot ? Voici les conseils essentiels à retenir pour un bon démarrage :

Être préparé

Si votre enfant manifeste au moins trois signes de notre liste des 8 indices qui prouvent qu’il est prêt, alors il est temps de vous munir du matériel nécessaire et de le préparer à se lancer !

Regarder ensemble des livres sur l’apprentissage de la propreté, commencez à utiliser un vocabulaire ciblé comme « caca » et « pipi », et racontez-lui ce que vous faites aux toilettes quand il vous accompagne. Expliquez à votre tout-petit comment il deviendra lui aussi un grand garçon ou une grande fille lorsqu’il ira à son tour. Choisissez ensemble son pot ou son adaptateur et encouragez-le à s’asseoir dessus avant le bain, et à intervalles réguliers pendant la journée, pour qu’il se familiarise avec cet objet. Pour le moment, n’attendez pas qu’il vous demande de l’utiliser de lui-même.

Il n’y a pas vraiment de moment idéal pour débuter l’apprentissage de la propreté, mais vous pouvez profiter d’une période calme, où vous n’êtes pas trop occupé(e) et pendant laquelle il n’y a pas de grands évènements ou de déplacements de prévus.

C’est parti !

Le premier jour, passez de vos couches habituelles aux culottes d’apprentissage de la propreté Huggies® Pull-Ups® et à partir de là, ne revenez plus en arrière. Encouragez régulièrement votre tout-petit à se rendre sur le pot dans la journée et félicitez-le d’avoir essayé, même si il n’y a rien fait.

Plutôt que de lui demander s’il a besoin de faire pipi (vous pouvez être presque sûr (e) qu’il vous répondra que non), dites-lui simplement : « C’est l’heure du pot ! » et aidez-le à s’asseoir dessus. Il est à noter qu’il est plus facile pour les garçons de commencer à apprendre à faire pipi assis.

Rappelez régulièrement à votre enfant qu’il peut aller sur le pot, afin qu’il prenne conscience de ce qu’il ressent physiquement. Il y aura certains moments de la journée où il aura besoin d’y aller mais n’insistez pas pour qu’il le fasse. S’il a un petit accident, n’en faites pas toute une histoire. Un simple « Oh, tu as fait pipi ! Allons te changer ! La prochaine fois, tu pourras faire pipi dans le pot », sera plus pédagogique.

Dites au revoir aux couches

Aidez votre tout-petit à comprendre la transition entre les couches et les culottes d’apprentissage de la propreté Huggies® Pull-Ups®. Tout comme des sous-vêtements de grands, elles ont des motifs spéciaux pour filles ou pour garçons. Elles sont ludiques grâce à leur petit dessin qui disparaît quand il est mouillé, permettant à l’enfant de comprendre la différence entre le fait d’être sec et celui d’être mouillé. Et grâce à leurs côtés très élastiques, il est très facile pour votre tout-petit de les mettre et de les enlever tout seul, ce qui lui permet de se sentir autonome. Suffisamment absorbantes pour retenir les petits accidents, elles permettent également aux parents de vérifier rapidement leur propreté grâce à leurs côtés repositionnables.

Avoir la bonne attitude

Souvent très excitant, l’apprentissage de la propreté peut également parfois s’avérer un peu frustrant, pour vous, comme pour votre enfant. Vous pouvez vous attendre à des crises de colère de sa part, mais si vous sentez la moutarde qui vous monte au nez, prenez une grande respiration et comptez jusqu’à 10. Montrez-vous calme et patient(e), sans quoi votre enfant risque de ressentir votre frustration et votre anxiété.

L’apprentissage de la propreté ne doit pas être une corvée, mais une progression graduelle, que vous effectuerez main dans la main. Si vous avez des inquiétudes à ce sujet, n’hésitez pas à demander des conseils à votre pédiatre.

On s’accroche !

La constance est cruciale en ce qui concerne l’apprentissage de la propreté, alors si vous avez commencé, cela implique que vous persévériez. Prenez soin d’instaurer un rituel, par exemple, en asseyant votre enfant sur le pot avant de quitter la maison, la crèche ou la nounou, ou avant la sieste, et surtout, félicitez-le de sa coopération. Bien sûr, il vous faut utiliser également le pot ou les toilettes quand vous êtes hors de la maison.

Utilisez les culottes d’apprentissage de la propreté Huggies® Pull-Ups® comme des sous-vêtements, et non pas comme des couches. Si vous sortez avec votre enfant, faites d’abord un passage aux toilettes. Ne soyez pas tenté(e) de sauter cette étape sous prétexte que ses vêtements resteront propres parce qu’il porte des Huggies® Pull-Ups®.

Si votre enfant va à la crèche, ou chez la nounou, assurez-vous d’une bonne coordination entre vous et les personnes qui prennent soin de lui pendant votre absence. Une approche cohérente est primordiale pour éviter toute confusion.

Motivez-le avec de petites récompenses, un tableau de ses progrès à compléter avec des autocollants amusants, et bien sûr, beaucoup de câlins et de félicitations enthousiastes, pour lui donner le sentiment qu’il accomplit quelque chose d’important. Et quand vous le sentez prêt, commencez à instaurer quelques apprentissages supplémentaires :

  • Encouragez-le à être plus autonome en le laissant décider quand utiliser le pot ou les toilettes.
  • Apprenez à votre petit garçon à faire pipi debout, à l’aide d’un marchepied pour qu’il soit à la bonne hauteur.
  • Rappelez à votre petite fille de bien soulever sa jupe ou sa robe afin qu’elles ne traînent pas dans le pot.
  • Insistez sur l’importance de bien s’essuyer et de se laver correctement les mains ensuite, même si vous devrez superviser ces étapes pendant quelque temps.

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, c’est à vous de jouer ! En route pour la propreté !

Les Regles De Bases
Les règles de base

C'est parti ! Votre enfant est prêt et vous avez décidé de vous lancer dans la grande aventure de l'apprentissage de la propreté. Afin que cette étape reste sereine et que vous passiez haut la main les quelques petits obstacles qui pourraient se présenter, voici les grands principes de l'apprentissage de la propreté à toujours garder en tête.

Faire preuve de cohérence

Le plus important, c'est de toujours faire preuve de cohérence afin d’offrir à votre enfant un univers prévisible et rassurant, c'est la règle numéro 1 si vous voulez l’aider à se débarrasser définitivement de ses couches.

Mettez en place une routine qui vous convienne à tous les deux, et tenez-vous-y. C'est en effet dans un cadre rassurant et familier qu'il pourra s'engager sur la voie de l'autonomie.
Une fois que vous avez fait vos adieux aux couches, ne revenez jamais en arrière car votre tout-petit pourrait alors penser qu'il n'a pas progressé, et cela ralentirait tout le processus. Pour prévenir les petits accidents, vous pouvez, dans un premier temps, utiliser des culottes d’apprentissage de la propreté Huggies® Pull-Ups® pendant la journée.

Choisir une récompense adaptée

Les félicitations et les récompenses fonctionnent très bien pour motiver un enfant à maîtriser de nouvelles compétences. Un gros câlin, quelques bonbons, un petit cadeau, une sortie amusante : il y a mille façons d'encourager votre enfant à devenir grand et de lui montrer combien vous êtes fier(e) de lui.
Essayez de faire en sorte que la récompense soit toujours adaptée au progrès accompli. Pour l’aider à prendre confiance en lui, ne lui en demandez pas trop, il risquerait de se décourager !

Garçons et filles : un accompagnement spécifique

L'apprentissage de la propreté est très similaire que l'on soit une fille ou un garçon. Malgré tout, quelques petites différences existent et elles doivent être soulignées afin que cette étape soit franchie le plus facilement possible. Ainsi on précisera aux petits bonhommes de bien diriger leur zizi vers le bas dans le pot afin d'éviter les éclaboussures tandis qu'on apprendra très vite aux petites filles à s'essuyer de l'avant vers l'arrière afin de prévenir les infections.

Cultivez son envie d’autonomie

Une fois que vous sentez que votre enfant commence à maîtriser le pot, il est alors temps de lui apprendre à cultiver son indépendance.
Commencez en douceur en lui demandant, par exemple, de baisser et de remonter lui-même son pantalon après avoir fait pipi. Vous pourrez ensuite passer à des choses plus compliquées comme lui demander de s'essuyer ou encore de se laver les mains tout seul.
Pour aider votre tout-petit à prendre de plus en plus de plaisir à faire les choses de manière autonome, essayez de superviser de moins en moins. Contentez-vous de lui suggérer de temps en temps d'aller faire un tour aux toilettes. C'est ainsi que, peu à peu, il pourra prendre conscience lui-même de ses propres besoins.

Concertez-vous avec ceux qui gardent votre enfant en votre absence

Pour finir, si votre enfant va à la crèche ou chez une nounou, assurez-vous que la méthode d'apprentissage de la propreté que vous avez choisie continue d’être appliquée selon vos instructions. De votre côté, pensez à bien transmettre les progrès accomplis à la maison. En plus, l'expérience d'une puéricultrice ou d'une nourrice qui est passée par là à de nombreuses reprises peut être vraiment précieuse !

La propreté est un travail d’équipe !

Attention, il est très courant que les enfants aient de courtes périodes de régression. C’est tout à fait normal, et il est primordial que vous ne vous affoliez pas. Restez calme et rassurant(e), encouragez votre tout-petit, et les accidents cesseront très vite ! Si jamais ils perduraient, consultez notre article sur la régression.

S Habiller De Manière Pratique
S’habiller de manière pratique

Loin d'être un sujet futile, la manière dont votre enfant s'habille peut vraiment être déterminante en ce qui concerne son apprentissage de la propreté. Vêtu de vêtements confortables et pratiques, votre enfant pourra se concentrer sur ses nouvelles découvertes et ses progrès sans aucun stress.

Les vêtements les plus adaptés au moment de l'apprentissage de la propreté sont ceux qui tombent facilement sur les chevilles ou qui peuvent être enlevés sans problème. Ainsi, l'enfant peut facilement écarter les jambes pour faire pipi de manière confortable.
Les tout-petits décident souvent d'aller faire pipi à la dernière minute alors tout ce qui peut entraver leur action, comme une boutonnière difficile à ouvrir, des boucles de salopettes compliquées ou encore des collants, est à éviter impérativement sous peine d'accidents !

Les meilleures astuces des parents pour un habillage pratique :

Moins, c'est mieux : Au tout début de son apprentissage de la propreté, il vaut mieux habiller son enfant le moins possible, même si ce n'est que pour quelques heures. Si vous êtes à la maison, laissez-le circuler uniquement vêtu d'un T-shirt et de ses Huggies® Pull-Ups®.

Découvrez les culottes d'apprentissage de la propreté Huggies® Pull-Ups® : La clé d'un apprentissage de la propreté réussi, c'est le confort et les Huggies® Pull-Ups® ont été entièrement conçues dans ce sens. Faciles à mettre et à enlever, elles peuvent être portées comme de vrais sous-vêtements. Grâce à leurs côtés repositionnables, on peut facilement les retirer pour un change rapide ou pour une petite vérification de la situation.
Elles sont pédagogiques grâce à leur petit motif qui s'efface une fois qu'elles sont mouillées pour apprendre aux tout-petits à distinguer le « mouillé » du « sec ».

Faire preuve de constance est également fondamental lorsqu'on apprend à un enfant à se servir du pot alors veillez à utiliser en continu des culottes d'apprentissage de la propreté une fois que vous commencez afin de lui envoyer un message clair : « tu es grand et tu n'as plus besoin de couches ! »

Profitez du beau temps : Quand il fait froid, les enfants portent de nombreuses épaisseurs, surtout lorsqu'ils vont jouer dehors. L'apprentissage de la propreté sera certainement beaucoup plus aisé, tant pour l'enfant que pour ses parents, pendant les beaux jours, quand on est plus légèrement vêtu.

Faites le test : Êtes-vous vraiment sûr(e) que votre enfant est capable de mettre et d’enlever ses habits tout seul ? Proposez-lui un petit entraînement à chaque fois qu'il porte un nouveau vêtement. Cet exercice peut prendre la forme d'un jeu et ça sera toujours ça de gagné, le matin, au moment de se préparer ! Et surtout, les enfants vont plus facilement aux toilettes s'ils sont sûrs de pouvoir se déshabiller tout seul. Cela l’aidera, en outre, à s’engager sur la voie de l’autonomie.

Laissez-lui porter des sous-vêtements de plus en plus longtemps : Lorsque votre enfant prend confiance en lui et qu'il semble plus à l'aise à l'idée de porter de vrais sous-vêtements, permettez-lui d'en mettre de plus en plus longtemps jusqu'à ce qu'il parvienne à en porter toute la journée.

Tenez-vous prêt(e) : Des accidents peuvent toujours arriver alors préparez-vous y ! Ayez toujours à portée de main une ou deux tenues de rechange et quelques culottes d'apprentissage de la propreté Huggies® Pull-Ups®.

Les vêtements pratiques à porter :

  • des pantalons avec une taille élastique ;
  • des robes et des jupes ;
  • les culottes d'apprentissage de la propreté Huggies® Pull-Ups® ;
  • les fesses à l'air, tout particulièrement lorsque les enfants peuvent circuler sans rien à la maison.

Les vêtements à éviter :

  • les salopettes ;
  • les bodys ou les vêtements qui se ferment à l'entrejambe ;
  • les vêtements qui se lavent à la main, ou, encore pire, ceux où est indiquée la mention « lavage à sec uniquement » ;
  • les collants.
Les Regles D Hygiene
Les règles d’hygiène

Votre enfant est en plein apprentissage de la propreté ? Profitez-en pour lui inculquer les règles d'hygiène élémentaires. Incitez-le à faire la chasse aux bactéries, en instaurant de bonnes habitudes à chaque fois qu’il utilise le pot ou les toilettes.

Le respect des règles d’hygiène est primordial durant l’apprentissage de la propreté. Expliquez simplement à votre tout-petit les grandes étapes du passage aux toilettes afin qu’il sache ce qu’il doit faire pour rester propre et laisser la salle de bain telle qu’il l’a trouvée.

S’essuyer attentivement

Même si vous devrez l’aider à s'essuyer pendant encore un petit moment, expliquer lui comment faire afin qu'il comprenne bien la manière dont il doit procéder. Montrez-lui comment prendre quelques feuilles de papier toilette, comment les plier et les utiliser pour s’essuyer correctement. Rappelez également à votre petite fille qu’il est très important qu’elle s’essuie de l’avant vers l’arrière pour éviter tout risque d’infection.

Apprendre à bien viser

Apprenez à votre petit bonhomme à bien viser quand il fait pipi debout. Pour l’entraîner tout en l’amusant, jetez quelques céréales dans les toilettes et demandez-lui de les faire couler grâce à son jet. Il va adorer jouer au pompier en herbe !

Tirer la chasse d’eau

Les tout-petits ne réalisent pas forcément qu’ils doivent laisser les toilettes propres après les avoir utilisées. Pour que votre enfant se souvienne de tirer la chasse d’eau après chaque passage, rendez cette action amusante ! Installez, par exemple, dans vos toilettes un bloc cuvette désinfectant coloré : une fois la chasse tirée, l'eau se colore de bleu... Une motivation en plus pour utiliser la chasse d'eau ! Gardez en tête que certains enfants ont peur de la chasse d’eau, donc vous aurez peut-être à faire preuve d’un peu de patience à ce sujet.

Se laver les mains

La règle d’hygiène la plus importante, et que l’on oublie souvent, c’est de bien se laver les mains après chaque passage aux toilettes. Pour encourager votre tout-petit à bien se laver les mains, achetez-lui un savon qu’il sera le seul à pouvoir utiliser avec des couleurs ou des odeurs qui lui plairont. Réservez-lui également une serviette pour qu’il s’essuie les mains, et pour rendre cette étape encore plus attrayante, vous pouvez la choisir brodée à son nom, ou avec son personnage favori comme motif. Gardez-toujours un œil sur lui quand il se lave les mains. Les enfants ont parfois du mal à s’arrêter de jouer avec l’eau dans le lavabo !

Astuce

Pour inciter votre enfant à respecter les consignes à chaque fois qu’il utilise les toilettes, dessinez un tableau qui lui rappelle les différentes étapes de son passage à la salle de bain.

Dessinez-le assis sur le pot ou les toilettes, en train de s’essuyer, de tirer la chasse ou de se laver les mains. Ce résumé lui permettra de se souvenir de ce qu’il doit faire à chaque fois qu’il veut aller sur le pot.

Ne vous inquiétez pas : à force de pratique, et grâce à votre exemple, votre tout-petit maîtrisera parfaitement les grandes règles d'hygiène à appliquer à chaque fois qu'il se rend sur le pot.

Faux Depart
Faux départ

Vous avez présenté son nouveau pot à votre tout-petit, il s'est montré très enthousiaste, s'est assis dessus pour vous faire plaisir et... miracle ! Trois gouttes sont sorties devant vos yeux ébahis et sous vos applaudissements. Mais depuis, rien... Les toilettes et le pot ne trouvent plus grâce aux yeux de votre enfant et les accidents se multiplient. C'est ce qu'on appelle un faux départ !

Parfois, certains enfants peuvent donner l'impression qu'ils sont prêts à abandonner les couches mais une fois que le processus commence, ils s'avèrent en fait complètement désintéressés par le sujet et connaissent de nombreux accidents.

Si c'est le cas chez vous, c'est que l'apprentissage de la propreté a démarré un peu trop tôt pour votre tout-petit. Il vaut mieux alors retourner aux couches, lui laisser encore un peu de temps et vous familiariser avec les 8 indices qui prouvent qu'il est prêt élaborés par Huggies® Pull-Ups®. Après une petite pause, et une fois qu’il aura manifesté au moins trois de ces indices, vous pourrez essayer à nouveau.
Vous ne devriez pas avoir à attendre trop longtemps. Dans tous les cas, il est extrêmement important que nous ne démarriez son apprentissage de la propreté qu'une fois qu'il sera vraiment prêt sinon, l'ensemble du processus risque de prendre plus de temps et de devenir compliqué et stressant pour tout le monde.

Les Sorties
Les sorties pendant l'apprentissage

Sortir de la maison alors que votre enfant est en plein apprentissage de la propreté est inévitable, même si cela peut vous paraître effrayant dans un premier temps ! Certes redoutées, ces sorties sont parfois nécessaires et même bénéfiques dans le cadre de l’apprentissage de la propreté : avec un peu de préparation, vous vous en sortiez tous les deux comme des chefs !

  • Tâchez d’être flexible concernant le moment de votre départ. Partir juste après que votre enfant est passé aux toilettes permettra d’éviter de courir à la recherche des sanitaires à peine arrivés au supermarché.
  • L’avantage d’utiliser des culottes d’apprentissage de la propreté Huggies® Pull-Ups®, c’est qu’elles permettent à votre tout-petit de se sentir à l’aise, que vous soyez ou non à la maison, car les petits accidents ne deviennent pas un gros problème. Grâce à son indicateur d’humidité vous pourrez lui expliquer la différence entre mouillé et sec pour éviter le prochain petit accident.
  • Lorsque vous rendez visite à des amis, assurez-vous que votre enfant connaisse le chemin des toilettes, afin qu’il puisse s’y rendre de lui-même.
  • Prévoyez toujours des vêtements et sous-vêtements de rechange ou une deuxième culotte d’apprentissage de la propreté Huggies® Pull-Ups® et des lingettes, au cas où.
  • Certains parents transportent un pot dans la voiture en cas de besoin, ce qui peut s’avérer particulièrement utile si vous comptez faire beaucoup de route. Un réducteur de toilettes peut également servir, selon l’endroit où vous vous rendez.
  • S’il arrive à votre tout-petit d’avoir un accident alors que vous êtes à l’extérieur de chez vous, tâchez de vous montrer calme et rassurant. Avec des vêtements de rechange et un rapide passage aux toilettes, tout sera très vite résolu !

Si vous avez d’autres questions au sujet de l’apprentissage de la propreté de votre enfant, n’hésitez pas à consulter notre article sur nos réponses à vos questions les plus fréquentes !

Nounou Ou Creche
Chez la nounou ou à la crèche

Quand un enfant est gardé à la crèche ou chez une assistante maternelle, l’apprentissage de la propreté peut sembler encore plus compliqué pour certains parents. Mais en favorisant les échanges et une approche commune de toutes les personnes impliquées, cet apprentissage continuera tranquillement, que ce soit chez vous ou à l’extérieur.

Quand vous commencez à préparer l’apprentissage de la propreté de votre tout-petit, il peut s’avérer utile d’en parler avec la nounou, ou le personnel de la crèche dans laquelle il est gardé, afin de partager vos recommandations et de développer un processus commun, qui marchera aussi bien à la maison qu’à l’extérieur. Rappelez-vous que les assistantes maternelles, comme les puéricultrices, ont l’habitude d’initier les enfants au pot, et pourront être de vraies alliées pendant cette étape.

Les questions à poser aux personnes qui gardent votre enfant :

  • Encouragent-elles l’apprentissage de la propreté à un âge particulier ?
  • Existe-il des règles concernant les culottes d’apprentissage des enfants ?
  • Comment encouragent-ils les enfants à se rendre aux toilettes ?
  • Pouvez-vous amener votre propre pot auquel est habitué votre enfant ?
  • Comment gèrent-elles la situation si votre enfant a un accident ?

Questions spécifiques pour les enfants gardés en crèche :

  • Est-ce qu'une personne référente se chargera de suivre l’apprentissage de la propreté de votre enfant ?
  • Utilisent-elles des toilettes adaptées aux petits ou un pot ?

Assurez-vous que les rituels liés à l'apprentissage de la propreté soient identiques chez vous et là où votre enfant est gardé. Vous aurez sûrement à procéder à de petits ajustements. Par exemple, si votre nounou ou votre crèche l’encourage à être plus autonome en le laissant enlever et remettre lui-même ses vêtements, ou se laver les mains tout seul, maintenez ces habitudes à la maison.

Prêtez attention aux signes que vous envoie votre enfant quand il a besoin de se rendre aux toilettes et signalez-les aux personnes qui s'occupent de lui. N'hésitez pas de votre côté à les interroger : ils vous prodigueront certainement quelques conseils. Il peut également s’avérer utile de réfléchir à la façon dont vous souhaiterez vous occuper de la situation si vous n’êtes pas satisfait(e) du processus mis en place par ces tiers.

Astuces pratiques :

  • Emmenez quelques culottes d’apprentissage de la propreté Huggies® Pull-Ups® au cas où. Malgré tous leurs efforts, il est toujours possible que les puéricultrices ou l’assistante maternelle ratent les signaux envoyés par votre tout-petit et un accident est vite arrivé !
  • De plus, si votre enfant fait toujours une sieste, elles pourront s’avérer pratiques.
  • Une fois que votre enfant est en culotte, prévoyez des vêtements de rechange. Même s'il est propre chez vous, il peut être un peu plus difficile pour lui de se souvenir d’aller sur le pot à l’extérieur de la maison.
  • Mettez son nom sur tous ses vêtements, de la culotte aux chaussettes, pour éviter toute confusion.
  • Placez quelques sacs plastiques dans le sac de votre enfant, au cas où des vêtements mouillés devraient revenir à la maison.
  • Rappelez-vous d’habiller votre tout-petit avec des vêtements qu’il n’aura pas de mal à enlever ou à remettre. N’hésitez pas à lire notre article « S'habiller de manière pratique pour le pot» pour plus de renseignements.
  • Demandez à l’assistante maternelle ou aux puéricultrices de la crèche de noter les progrès de votre enfant : elles pourront se servir de leurs notes pour vous faire un compte-rendu le soir.
  • La pression de l’apprentissage de la propreté

La plupart des assistantes maternelles et des puéricultrices sont capables de s'occuper d'un tout-petit qui ne va pas encore sur le pot. Mais il en va différemment des écoles maternelles qui n’accepteront pas des enfants qui ne sont pas propres, la plupart du temps parce que le manque de personnel ne leur permettra pas de trouver le temps de changer des couches. L’approche de la rentrée des classes peut donc mettre les parents sous pression, stressés par cette échéance qui se rapproche.

Bien que vous ayez l’impression que le temps est compté, vous devrez laisser à votre enfant le temps de s’habituer à l’idée qu’il va apprendre à être propre. Accélérer l’apprentissage de la propreté pour le faire correspondre à votre agenda, n’a aucun sens pour lui. Jetez un œil aux 8 indices qui prouvent qu'il est prêt à l'étape 1.

Questions Frequentes
Questions fréquentes

L'apprentissage de la propreté n'a rien d'un long fleuve tranquille... C'est même souvent un véritable défi à relever pour toute la famille ! En tout cas, soyez bien assurés que la plupart des problèmes que vous allez rencontrer sont tout à fait normaux, et que de nombreux parents sont passés par là. Bref, vous n'êtes pas seul(e) !
Pour vous aider à franchir ces obstacles, nous avons répertorié ici les réponses à vos questions les plus fréquentes concernant l’apprentissage de la propreté.

Pourquoi mon enfant refuse de faire caca sur le pot ou les toilettes ?

Il est très fréquent que les tout-petits aient peur de faire caca sur le pot ou les toilettes. Après tout, il s'agit d'une expérience complètement nouvelle et cela n'a rien à voir avec ce qu'il se passe quand on se soulage dans une couche ! Comme souvent, la solution passe par la communication. Interrogez votre enfant sur les raisons de son refus et rassurez-le en lui expliquant qu'il n'a absolument rien à craindre en utilisant son pot.
Vous pouvez, dans un premier temps, l'encourager à faire caca assis sur le pot tout en gardant sa culotte d’apprentissage de la propreté Huggies® Pull-Ups®. Après l'avoir chaleureusement félicité, vous pourrez vider le contenu de sa culotte d'apprentissage dans le pot ou les toilettes afin de lui montrer l'endroit où il est supposé aller. Il peut également s’avérer très utile de lui expliquer que le caca n’est pas une partie de lui-même, qu’il pourrait craindre de perdre. C’est souvent le bon moment pour lui inculquer les prémices du principe de la digestion.
Rassurez-vous : avec le temps, vos encouragements et du réconfort, il dépassera ses réticences.

Pourquoi mon tout-petit ne veut pas aller sur le pot ou aux toilettes lorsqu'il est hors de la maison ?

Lorsqu'un enfant refuse d'aller aux toilettes hors de chez lui, c'est bien souvent à cause de la peur de l'inconnu. Tandis qu'il est à l'aise chez lui, dans un environnement familier, il montre beaucoup d'inquiétude à l'idée d’utiliser un pot ou des toilettes hors de la maison.
Pour surmonter cette difficulté, n'hésitez pas à emporter son pot lors de vos déplacements. Il existe des pots « nomades », qui se présentent sous forme de mallette. Laissez-le également visiter les toilettes de l'endroit où vous vous trouvez avant qu'il ait besoin de les utiliser afin qu’il se soit familiarisé avec les lieux et se sente libre d’y aller en toute autonomie.

Mon enfant avait très bien commencé son apprentissage de la propreté mais maintenant, il est tellement concentré lorsqu'il joue, qu'il oublie d'aller à temps aux toilettes et les petits accidents se multiplient. Comment faire pour que cela cesse ?

La meilleure façon de remédier à cette situation est de demander à votre enfant s'il vous autorise à lui rappeler de temps en temps qu'il est peut être temps d'aller faire un petit tour aux toilettes. Il est important de toujours laisser à votre enfant un rôle actif dans son apprentissage de la propreté. Et cela sera certainement bien plus efficace que si vous vous mettiez à le harceler toutes les cinq minutes pour vous assurer qu'il n'a pas envie de faire pipi.

Est-ce que l'apprentissage de la propreté va prendre fin un jour ?

Les enfants mettent en général autour de 3 à 6 mois pour devenir propres, mais la plupart des enfants auront toujours de petits accidents de 6 mois à 1 an après qu'ils se soient mis à utiliser le pot de façon régulière.
Dans tous les cas, ne vous découragez pas : on vous le confirme, cette étape prend bien fin un jour !

Pourquoi mon enfant a-t-il arrêté d'aller aux toilettes et se fait désormais toujours pipi dessus ?

Bien sûr, certains enfants peuvent connaître des périodes de régression mais il est également possible que d'autres connaissent des échecs dans leur apprentissage de la propreté à cause d'une infection urinaire. Les enfants qui sont en phase d'apprentissage de la propreté y sont particulièrement sujets car ils ont tendance à se retenir plutôt qu'à se soulager quand ils en ressentent le besoin, ce qui provoque l'infection.
De la fièvre, un air abattu ou malade, des urines odorantes, une utilisation plus fréquente des toilettes ou bien encore des accidents plus nombreux : voici quelques symptômes qui doivent vous alerter et vous conduire à soupçonner une infection urinaire chez votre enfant.
Si c'est le cas ou bien que vous avez un doute concernant son état de santé, contactez au plus vite le docteur qui a l'habitude de le suivre.